C'est une attente forte des salariés

L'épargne en France

EN SAVOIR PLUS

L'épargne en France

Selon l'INSEE, le taux d'épargne est le rapport entre l'épargne des ménages et le revenu disponible brut (non ajusté). Le taux d’épargne remonte ainsi de 0,2 point à 16,1 % en 2011, après avoir une baisse de 0,5 point en 2010.

  Taux d'épargne Taux d'épargne financière Taux d'investissement en logement(1)
2000 14,4 6,1 8,4
2005 14,7 4,9 9,3
200 16,4 7,4 8,8
2010 15,9 7,0 8,7
2011 16,1 6,8 9,1

(1)Rapport de la formation brute de capital fixe des ménages (hors entrepreneurs individuels) au revenu disponible brut.

Source : INSEE, comptes nationnaux - base 2005

L'épargne retraite les impacts de la réforme 2010

La médiatisation de la retraite autour de la réforme 2010 a joué un rôle déterminant dans la prise de conscience et le passage à l’acte d’épargner pour la retraite. Elle aurait été, pour plus d'un jeune sur cinq, un facteur déclenchant (TNS Sofres).

 Au-delà des généralités sur la retraite, les salariés ont des interrogations personnelles et des questions subsistent : quels revenus espérer à la retraite ? Comment épargner sans trop amputer son pouvoir d’achat ?

Les jeunes actifs et la Retraite

EN SAVOIR PLUS

Les jeunes actifs et la retraite

Épisode 1 : Pourquoi épargner quand on est jeune ?

 

Les jeunes actifs et la retraite

Épisode 2 : Pourquoi préparer sa retraite ?

 

Les jeunes actifs et la retraite

Épisode 3 : Auprès de qui s'informer ?

 

Les jeunes actifs et la retraite

Épisode 4 : Le PERCO, la solution retraite ?

 

Les jeunes actifs et la retraite

Épisode 5 : L'entreprise au cœur de l'information

La retraite est un sujet abstrait pour un jeune de 30 ans. Se projeter dans 40 ou 35 ans est difficile tout comme reconstituer une carrière professionnelle qui reste à faire.

La médiatisation de la réforme des retraites de 2010 a été un véritable électrochoc et a permis une prise de conscience pour bon nombre de français, tout comme les projections de taux de remplacement du Conseil d'Orientation des Retraites (COR), qui permettent d'approcher :

  • le niveau des revenus lors de la retraite,
  • l’effort d’épargne à réaliser pour disposer d’un niveau de revenu plus acceptable à la retraite.

Mais pourquoi les jeunes épargnent-ils ?

Le baromètre annuel TNS réalisé auprès de 800 jeunes actifs met en évidence que :

  • ceux-ci sont prévoyants et volontaires,
  • s'ils épargnent, ils le font à hauteur de 13 % de leurs revenus mensuels nets.

Par ailleurs :

  • 63% des jeunes épargnent pour faire face aux coups durs.
  • 45% pour se constituer un capital en vue d'un achat à court terme ou d'un achat immobilier.
  • 19% épargnent pour leur retraite.
  • 92% des jeunes actifs privilégient la sécurité au rendement, et ils sont prêts à bloquer leur épargne en contrepartie de « sécurité ».

Autre idée reçue, battue en brèche par l’enquête TNS - Sofres : 92% des jeunes privilégient la sécurité au rendement.

L’épargne tient une place de choix dans le financement des retraites. Un sondage réalisé pour le Conseil Supérieur du Notariat le confirme :

  • 66 % des 18-24 ans pensent que leur épargne sera essentielle dans leur retraite, avis partagé par 57 % des 35 - 49 ans.
  • 56% des 50-64 ans comptent d'abord sur leur retraite.

Mais, des efforts d’information restent à faire…

88% des jeunes actifs sont conscients que les pensions de retraite vont baisser.
Ils anticipent un taux de remplacement de 56 % alors qu’ils souhaiteraient obtenir 76 % et ne semblent pas disposer de toutes les informations pour quantifier l’épargne nécessaire pour améliorer leur future retraite.

A la question : qui doit vous informer sur les solutions retraite ?
60 % des jeunes actifs souhaitent que leur employeur les accompagne. L’entreprise a donc un rôle à jouer.